top of page
Rechercher

En 2024, on a le pouvoir !








« Celui qui n'admire rien a souvent épuisé son admiration sur lui-même. »

Amélie Tournier






On a le pouvoir de vouloir, le pouvoir d’essayer, le pouvoir de croire en des jours meilleurs !


J’ai terminé cette année 2023 avec un Podcast* sur le destin hors norme d’un homme, Léon Blum et un livre puissant sur la création et les mécanismes du ressentiment et leurs antidotes de Cynthia Fleury**.

Les deux se rejoignent.


Beaucoup s’étaient demandés pourquoi Léon Blum avait si peu parlé de la Shoa au sortir de la guerre. La réponse tient au fait que l’homme et le politique, qu’il était, voulaient tout deux regarder devant, et non en arrière, et mettre toute leur énergie à la reconstruction et à la réconciliation. Comme Nelson Mandela, il croyait à la nécessité de ne pas faire mettre un genou à terre à l’ennemi. 


Le ressentiment est un poison auquel ces deux grands hommes ont su résister malgré les épreuves. 


Le ressentiment est un instrument d’autodestruction qui s’entretient sur un souvenir, souvent falsifié, nous dit Cynthia Fleury. Son mécanisme, toujours prêt à ressasser, bloque la possibilité de la réparation par une animosité haineuse impropre au dialogue. Il rend poreuse la membrane qui distingue le dedans (autrement dit « MOI » et ce qui m’appartient) et le dehors (autrement dit « L’AUTRE » et ce qui ne m’appartient pas).


La philosophe et psychanalyste française nous donne quelques antidotes. Je vous les livre, comme dans une liste à la Prévert, consciente que chaque idée mériterait d’être développée et discutée, avec vos proches ou ensemble à la prochaine occasion.


> DÉPLOYER notre énergie au bon endroit pour ne pas tourner à vide et épuiser nos forces de résilience,  

> SUBLIMER les épreuves en tissant des liens avec nos histoires et avec l’autre,

> CROIRE au futur pour ne pas sombrer dans le découragement, 

> SORTIR de la tentation de récupération sentimentale ou victimaire de nos douleurs, 

> RESTER mobiles entre la persistance d’un chagrin définitif et un chagrin qui s’éloigne,

> ÊTRE réaliste et savoir se réparer ailleurs ou autrement,

> FAIRE vivre pleinement la générosité et l’admiration de l’autre en nous, 

> CULTIVER l’humour qui permet de ne pas se prendre au sérieux même face au tragique.


Le pouvoir est de se fixer un but : celui de l'action juste !


Chaque fois que nous pouvons penser mieux et agir mieux, nous nous sentons énergisés.


Je vous souhaite de trouver cette énergie pour 2024 dans vos vies personnelles et professionnelles. 


* « Léon Blum, une vie héroïque » de Philippe Collin sur France Inter **« Ci-gît l'amer - Guérir du ressentiment » de Cynthia Fleury chez Folio

19 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page